Réglement des tournois Swiss Tennis

 

Conseils (RJ, Art. 30)
Toute forme de communication, toutes recommandations ou instructions, transmises oralement ou 
visuellement à un joueur, sont considérées comme étant des conseils. 
Dans les épreuves par équipes ou un capitaine d’équipe se trouve sur le court, le capitaine d’équipe a le 
droit de donner des conseils au(x) joueur(s) pendant l’arrêt de jeu de fin de manche et lorsque les joueurs 
changent de côtés à la fin d’un jeu. Il ne pourra donner de conseils ni lorsque les joueurs changent de côtés 
après le premier jeu de chaque manche ni au cours d’un jeu décisif. 
Dans toutes les autres parties, il n’est pas permis de donner des conseils. 
Cas 1 : Est-ce qu’un joueur a le droit de recevoir des conseils si les conseils sont discrètement donnés par signes ? 
Décision: Non. 
Cas 2 : Un joueur a-t-il le droit de recevoir des conseils lorsque le jeu est interrompu ? 
Décision : Oui. 
Note 1 : Le terme « conseils » englobe tout genre de recommandations et d’instructions. 
Note 2 : Pour les Championnats Suisse Interclubs les instructions concernant le coaching, publiées dans la 
brochure pour capitaines, sont déterminantes.
 
Comportement des joueurs et des personnes d'accompagnement (RT, Art. 53)
1Les joueurs sont tenus de se soumettre aux recommandations et aux instructions de l’Official et du 
Referee. En cas de divergences d’opinion, tous les efforts doivent être entrepris pour obtenir un 
arrangement à l’amiable. Si cela n’est pas possible, l’Official prend une décision et le Referee tranche 
définitivement le cas en dernière instance. 
2 Un joueur ne peut quitter le court pendant une partie qu’avec l’accord de l’arbitre, de l’Official ou du 
Referee. 
3 Les directives de Swiss Tennis sont applicables en ce qui concerne le comportement, l’habillement, les
inscriptions publicitaires, etc. 
4 Les proches des joueurs, ainsi que les accompagnateurs et les coaches sont tenus de respecter les 
règles de la sportivité en vue de gara
 
Directive lors de jeu sans arbitre (RT, Annexe VI)
4. Il ne doit pas être fait appel aux spectateurs pour des 
 décisions de fait. 
5. Lors de différences d’opinion, il faudra faire appel au 
Official ou à son remplaçant lors-qu’il n’y a pas de 
Referee engagé. Celui-ci peut: 
a) lors de décisions de fait, négocier; 
b) lors d’interprétations des règles, prendre des 
décisions définitives. 
En tout cas, des interruptions dues à des divergences 
d’opinion doivent être réduites à un minimum, c.-à-d. 
que la règle des 25, resp. 90 secondes d’interruption 
devra être respectée.
 
Sanctions (RT, Art. 56)
En cas de contravention au présent Règlement, notamment dans les cas expressément prévus par le 
Règlement, de même qu’en cas de violation grave des règles de la sportivité, les joueurs fautifs, leurs 
proches, accompagnateurs ou coaches sont passibles des sanctions prévues dans le RT (y compris les 
annexes) et le ROJ. 
2 Les avertissements, sanctions de point et sanctions de jeu peuvent être prononcés par l’arbitre, l’Official 
ou le Referee, les disqualifications seulement par l’Official ou le Referee. Un protêt peut être déposé 
auprès du Referee contre toute disqualification prononcée par l’Official. Le Referee tranche sans appel.Règlement des tournois (RT) 
Page 17 
3 En cas de violation des règles de la sportivité par des proches, accompagnateurs ou coaches, l’Official ou 
le Referee peut immédiatement ordonner à la personne fautive de quitter les lieux du tournoi et 
prononcer en plus des sanctions contre le joueur en conformité avec le RT (y compris les annexes) et le 
ROJ. 
4 Une enquête disciplinaire sera instruite d’office ou sur demande de l’Official ou du Referee. La demande 
devra présenter un exposé des faits et des violations du règlement et sera adressée par écrit à Swiss 
Tennis, à l’attention de l’instance compétente selon le ROJ (cf. art. 2 ROJ), dans un délai de 10 jours à 
compter de la date de clôture du tournoi. 
5 Les résultats comptant pour le classement individuel ne seront pas modifiés du fait de violations du 
règlement.